Skin cancer

Le cancer de la peau est un des cancers les plus communs au monde. Aux Etats Unis, ce sont entre 3 et 5 millions de nouveaux cas chaque année. Le traitement quant à lui, rapporte plus de 9 milliards de dollars. En Grande Bretagne, ce sont près de 147 000 nouveaux cas de cancers de la peau n’impliquant pas le mélanome qui sont détectés. En France, plus de 100 000 cas de cancers de la peau sont détectés chaque année, dont la plupart sont des carcinomes basocellulaires.

 

Le taux de cancers de la peau (mélanomes et non-mélaniques) a quintuplé depuis les années 1970. Du fait du manque de dermatologues et de mauvais diagnostics, de nombreuses personnes ignorent souffrir d’un cancer de la peau. Un cancer de la peau trop avancé peut pourtant s’étendre aux organes et devenir fatal. Quand il est détecté prématurément, il peut être soigné avec un fort taux de survie (98%), quant au taux de survivants suite à un soin dans les cinq années est très faible (15%).

 

SkinCancer AI a été créé afin d’assurer une détection prématurée du cancer de la peau. Il permet de donner un diagnostic détaillé des différents types de cancer de la peau. Mais également d’autres types de maladies de la peau. A ce jour, SkinCancer AI peut détecter 12 types de mélanomes, 38 cancers non-mélaniques et 70 pré-cancers et lésions bénignes.

 

SkinCancer AI est précis, efficace et accessible. Les patients peuvent importer les images médicales de leurs lésions et obtenir instantanément un diagnostic. Celui-ci spécifie le niveau de risque du problème cutané. Les dermatologues et chercheurs peuvent de leur côté télécharger ces images et leur diagnostic en CSV et pdf.